Anne"Voici un petit mot de la fête de mon jubilé à Lourdes, le 1er juin. Fêter un jubilé, c’est l’occasion de faire mémoire d’un chemin parcouru et d’un engagement pris et renouvelé.

La relecture de ce chemin m’a donné l’occasion de prendre conscience de ceux qui m’ont aidée sur ce chemin et de rendre grâce au Seigneur pour tous.

À commencer par ma famille : sans elle, je ne serais pas là. C’est là que j’ai grandi. Elle m’a façonnée, accompagnée avant d’entrer, et même après, lors des séjours faits chez mes parents. J’ai eu la chance de pouvoir y aller quelques fois avec  ma communauté. Ce fut une grande joie de pouvoir vivre ces moments-là. Lors de ces temps passés ensemble, les échanges nous ont fait avancer mutuellement. Chacun témoigne de ce qu’il vit au quotidien, dans les couples, les familles, avec les enfants et ainsi nous nous soutenons mutuellement. Le témoignage des uns fortifie celui des autres.  Merci.

P6010203La communauté et mes supérieures ont été aussi importantes tout au long de ces 25 années à travers les joies et les frottements communautaires. Tout cela m’a façonnée et je rends grâce pour l’entraide fraternelle au quotidien dans le partage, les encouragements pour donner le meilleur de soi-même. La vie communautaire n’est pas un long fleuve tranquille, mais sans elle, la vie serait triste.

Faisant cette relecture, je me suis rendu compte de l’importance des liens fraternels tissés avec tous ceux qui ont croisé mon chemin à travers les différentes missions reçues : étudiants et aumôniers, paroissiens, personnes de l’Arche de Jean Vanier, religieux et religieuses de la famille Assomption, professionnels bénévoles de l’équipe d’économat, religieuses économes partageant la même mission de congrégation, collègues de travail, hôtes du Centre Assomption… Là aussi, que de partages enrichissants, fortifiants et constructifs pour avancer dans l’annonce du Royaume en nous et autour de nous.

IMG 6396Et puis, je crois que le plus grand point d’appui fut la vie de prière, la vie avec le Seigneur relue dans l’accompagnement. Chaque jour, sa Parole stimule encourage, oriente, ordonne, éclaire. En parler avec une sœur ou un frère aîné dans la foi est aussi un soutien qui aide, confirme. Oui, le Seigneur est doux et humble de cœur (cf Mt 11,). « Il est le Chemin, la vérité et la vie. »(cf Jn 14,)

Pendant la célébration, j’ai renouvelé mes vœux. Moment fort. Les mots n’avaient pas le même poids qu’au jour de mes premiers vœux. Ce jour-là, c’était tout l’enthousiasme de la jeunesse qui s’exprimait. Aujourd’hui, je mesure le poids et la beauté de cetengagement.

Et maintenant, la vie continue avec joie et enthousiasme pour l’annonce de l’Évangile dans le monde d’aujourd’hui en quête de sens. Que le Seigneur nous aide à être contagieux de son Amour. Sur la porte de mon bureau à Lourdes, j’ai trouvé cette parole d’Etty Hillesum « Mon faire consiste à être. » Je la trouve de plus en plus belle et vraie. J’ajouterai « et à aimer »."

 

Tous droits réservés 2013 © Les Religieuses de l'Assomption - Province de France | Webmaster |Mentions Légales | Carte du site