IMG 5108 2L’Association “S’engager pour le Royaume” s’adresse à des laïcs, hommes et femmes, qui désirent vivre plus à fond leur baptême selon l’Évangile et leur mission permet à ces personnes de répondre à l’appel du Christ, donne la possibilité de partager le charisme, la spiritualité et la mission de l’Assomption, de l’actualiser dans leur état de vie spécifique.

Au coeur du monde et de l’Église, c’est désirer répondre à l’appel de Dieu, vivre sa foi en Église et s’imprégner du charisme de l’Assomption ; c’est partager avec la communauté des temps communautaires, des temps de prière (Offices, Eucharistie, Adoration, Oraison) et des temps de mission ; c’est accepter de se former, de se connaître soi-même, de respecter et de s’ouvrir aux autres.

En lien avec une communauté de l’Assomption, s’engager comme

Compagnon : il commence un chemin avec une communauté de l’Assomption.

Associé : il coopère à la mission de l’Assomption, puisant dans la prière et la rencontre la force d’être acteur de transformation.

Allié : il fait alliance avec l’Assomption par une Promesse s’engageant dans une communauté Soeurs/Alliés.

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.    Lien Facebook

Cliquez sur le lien suivant pour regarder la vidéo des témoignages.

 

DSC 0210

 

Isabelle Le Guay"Je suis veuve, mère de famille, j’ai quatre filles, dix petits-enfants, dont huit petites-filles. Je suis alliée à la communauté de Lübeck, je partage avec les sœurs des temps de communauté, de prière et de mission. Et tout cela grâce à l’association S’engager pour le Royaume qui me permet, comme alliée, de vivre en profondeur ma vie de baptisée."

Isabelle Le Guay, alliée

 

DSC 0210

 

HuguetteLe 8 mai 2019, la fin de l’Office des Vêpres, après la Parole de Dieu, Huguette a renouvelé son engagement pour le Royaume en présence des amis en qualité d'Associée : 

"Moi, Huguette NOLEO, Associée à la communauté de Bondy depuis le 11 février 2018, je rends grâce pour mes rencontres avec les soeurs et les amis qui m’aident à découvrir Marie-Eugénie, à trouver les mots pour traduire, exprimer ce que je ressens lors de nos rencontres, de nos partages. 

J’ai conscience d’avancer pas à pas. Je rends grâce pour nos temps forts de prières, en particulier les lundis où je me surprends à écouter les voix mêlées dans la chapelle et, je te dis : Merci Seigneur. 

C’est pourquoi devant la communauté et ses amis, je renouvelle aujourd’hui mon engagement au sein de l’Association S’engager pour le Royaume comme Associée, proche de la communauté de Bondy, en ce 8 mai 2019 pour un an.

Je m’engage à m’inspirer ou à m’approcher du dégagement joyeux qui est “une attitude humaine et spirituelle qui consiste à s’appuyer sur la confiance en Dieu, Père qui prend soin de tous par le dégagement joyeux, la personne s’ouvre aux autres et au monde qui l’entourent, habitée par la conviction que la joie se décide et qu’elle dépend de la capacité personnelle à croire en un chemin du possible1.” » J’étais heureuse de me laisser accueillir par soeur Catherine-Marie et la communauté avec tous ses amis !"

1 Extrait des textes de l’Éducation transformatrice à l’Assomption. Rencontre Internationale d’Éducation à Manille, mars 2018. 

 

DSC 0210

 

engagement de M Agnes Le lundi 11 mars 2019, notre communauté de Bondy a eu la joie d’accueillir l’engagement d’une quatrième associée. Marie-Agnès y pensait déjà depuis assez longtemps et elle désirait le faire le jour de la fête de Marie-Eugénie, jour aussi de son anniversaire ! Joie redoublée par la présence d’Isabelle Le Guay et de nos sœurs de Pavillons-sous-Bois.

Nous avons fêté Marie-Eugénie le 10, jour J, le 11 avec la communauté et la paroisse, le 12 avec l’’établissement scolaire : un vrai triduum !

Notre chapelle était pleine à craquer pour l’office des Vêpres et nous avons tous été émus d’entendre et recevoir ses paroles :

« Moi, Marie-Agnès Despres Kimbo, je m'engage au sein de l’Association S’engager pour le Royaume comme associée, proche de la communauté de Bondy, en ce 11 mars 2019, pour un an.

Par mon engagement et dans la mesure du possible, je souhaite poursuivre le chemin commencé il y a 10 ans avec les religieuses de l'Assomption :

En vivant du charisme de l'Assomption par une vie spirituelle nourrie de la prière et de la parole de Dieu, au côté de la communauté et de ses amis, je veux pouvoir apporter mon soutien à ses projets et participer aux temps de rencontres proposés dans le partage d'une vie fraternelle.

Par cette démarche, je souhaite signifier ma proximité avec l'Assomption. »

 

DSC 0210

 

Florence« S'engager pour le Royaume, qu'est-ce à dire ?

Pour moi, c'est essayer, là où je suis portée, de m'engager sur le chemin à la suite du Christ pour faire connaître sa lumière et la répandre autour de moi.

J'ai fait le choix, tardivement, de devenir institutrice spécialisée en zone d'éducation prioritaire. Chaque semaine, il faut redonner de l’Espérance aux élèves qui ne savent plus ce que Réussir veut dire, mais aussi à leurs parents et à leurs enseignants démunis devant la très grande difficulté et le handicap.

Et tout cela dans un environnement de carence au niveau social, culturel, linguistique, psycho-affectif… et si éloigné de ma religion. C’est dans cet univers quelque peu aride qu’il faut faire rayonner la lumière de Jésus, c’est-à-dire parler de lui, le donner à voir sans pouvoir le nommer. Se contenter d’être son témoin et s’approcher petit à petit du mystère de son incarnation, lentement, sûrement.

Sainte Marie Eugénie affirmait dans son credo que la mission « demande courage et foi, nos moyens sont pauvres et impuissants, ce sont les moyens de Jésus Christ en son temps ». Oui, il faut faire avec. Je ne peux que mesurer l’actualité et la pertinence de son message dans ce que je vis dans mes périphéries, là où le Seigneur m’a portée. »

Florence Demas St Hilaire, compagnon

DSC 0210

 

PIERRE"Ce sont les premiers messages du pape François à peine élu qui m'ont remis en route. Il fut ensuite l'initiateur du Jubilé de la Miséricorde : une invitation qui m'a immédiatement parlé et m'a conduit à Lourdes pour la première fois en tant que pèlerin. Grâce à Internet, j'ai découvert à cette occasion le Centre Assomption, sa communauté, la vie de Marie-Eugénie, fondatrice de la congrégation, dont l'histoire familiale m'a beaucoup touché. Plus tard, je prendrai conscience de la forte tradition éducative qui fait écho à mon métier (j'exerce dans l'enseignement spécialisé public) et de la sensibilité écologique qui imprègne de plus en plus l'esprit de l'Assomption à l'image du monde qui nous entoure. Enfin, il y a l'appel adressé aux laïcs à 'S'engager pour le Royaume' : proposition qui me séduit car elle fait sens. J'aime à penser que le Royaume à bâtir est une utopie mobilisant toutes les dimensions de l'existence, personnelle et collective. Utopie que j'essaie de vivre à travers des engagements passés (ATD Quart-Monde) et présents (Réseau des Colibris du Compiègnois)."

Pierre, associé

Tous droits réservés 2013 © Les Religieuses de l'Assomption - Province de France | Webmaster |Mentions Légales | Carte du site