Adorer le Seigneur

Hier, le 9 novembre, c’était l’anniversaire de la 1ère messe célébrée dans une communauté de Religieuses de l’Assomption. Un jour important car c’est ce jour là que nos premières sœurs ont eu la grande joie d’accueillir le Seigneur, dans un petit tabernacle préparé avec amour pour l’occasion*.

Depuis, chaque après-midi et dans chaque communauté, les sœurs prient au pied du St Sacrement exposé. Sr Sophie Ramond nous propose de revenir sur cette prière de l’adoration eucharistique.

Au XIIIème siècle naît dans l’Eglise une dévotion centrée sur l’hostie : adoration eucharistique, procession du Saint Sacrement, Fête-Dieu.

Prier devant le Saint Sacrement exposé c’est prolonger l’acte d’adoration par excellence qu’est la célébration eucharistique (la messe), à travers laquelle nous nous unissons à l’action de grâce du Christ et à son offrande au Père pour le salut du monde.

L’attitude d’adoration est fondamentale pour les croyants. Adorer le Seigneur Dieu, c’est lui donner la place qui Lui revient, le laisser être Dieu, se situer devant Lui en créatures reconnaissantes pour tous ses bienfaits. « L’heure vient, elle est là, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; tels sont, en effet, les adorateurs que cherche le Père » (Jean 4,23). Chaque fois que nous exprimons notre amour à Dieu nous adorons.

Parce que nous avons un corps cette adoration s’exprime non seulement à travers la pensée, mais également à travers des gestes corporels : s’incliner, s’agenouiller, être là simplement… Adorer le Christ dans la présence eucharistique c’est le regarder et se laisser regarder par lui.

Mais la prière devant le Saint Sacrement exposé, l’adoration eucharistique, n’est pas un acte individuel : il s’agit d’une prière qui rejoint toute l’humanité, pour laquelle le Christ s’est offert. 

Comment pouvons-nous prier devant le Saint Sacrement exposé ?

Nous mettre en présence du Christ. Entrer en notre cœur et faire silence. Prendre le temps de faire taire toutes les voix qui habitent notre esprit, ne pas nous attarder sur les pensées inutiles. Offrir soucis et préoccupations, joies et espérances, projets et désirs…

Laisser jaillir la louange et la reconnaissance. Rendre grâce pour ce que nous sommes, pour ce qui nous sera donné, pour l’action de Dieu dans l’histoire…

Nommer les personnes, les situations qui ont besoin d’intercession. Donner voix à tous ceux qui sont sans voix…

Accueillir la lumière qui émane de la présence du Christ. Le laisser illuminer les ténèbres qui enveloppent nos cœurs, jusqu’à les dissiper complètement.« Qui regarde vers lui resplendira sans ombre ni trouble au visage »(Ps 33,6).


* Pour en savoir plus, cliquez ici

Autres actualités

Adorer le Seigneur

Hier, le 9 novembre, c’était l’anniversaire de la 1ère messe célébrée dans une communauté de Religieuses de l’Assomption. Un jour important car c’est ce jour

Lire plus »