Manque et relations

C’était le thème du weekend qui a eu lieu au début du mois pour les jeunes religieuses et religieux de la grande famille de l’Assomption.

Le manque est constitutif de notre humanité nous rappelait Geneviève Nifle. Nous ne sommes ni complet ni le tout du tout. C’est à partir de cette réalité que s’élabore nos relations aux autres, aux objets…

Il nous faut donc être vigilants pour éviter les relations où l’un aurait la main mise sur l’autre… Cultiver une juste distance, être à l’écoute à la fois de l’autre et de soi… Autant d’éléments qui nous aident à tisser des relations joyeuses qui nous donnent à nous découvrir !

Un weekend formateur qui nous a également permis d’approfondir les liens fraternels entre nous 🙂


* Au début de la crise des abus, Adrien Candiard avait pointé avec justesse la question de l’emprise spirituelle.

Autres actualités

Trouver le repos

Ca y est, l’été a commencé ! Un temps généralement propice au repos. Hier soir aux vêpres, nous avons chanté le psaume 130. 1 Seigneur,

Lire plus »